Association Agile France

Présent‧e‧s : 10 personnes dont 2 à distance (Lucie, David). Représenté‧e‧s : 13 personnes (Manu donne procuration à Julien, Peggy donne procuration à David).

Ordre du jour

Début de l’AG à 19h35.

Complétion et validation de l’ordre du jour.

Remplacement des membres sortants du bureau

Démission de :

Émilie pour raisons de santé, Peggy par manque de temps. David prend la parole et explique que son choix provient en partie des tensions observées avec les membres des bureaux précédents, et en majorité de l’impression de ne pas avoir suffisamment de temps à consacrer au bureau, mais qu’il continuera à contribuer avec plaisir à l’association en tant que membre.

Liste consolidée du bureau proposée au vote :

Pas de candidature supplémentaire.

19h53 : une personne supplémentaire arrive, le nombre de personnes présentes et représentées est donc de 14.

Habilitation à engager financièrement l’association

Matti explique que cette mention doit apparaître explicitement, avec les noms des membres du bureau dans la même phrase, afin de permettre l’accomplissement de certaines formalités administratives comme la certification du compte AssoConnect, qui a été refusée à plusieurs reprises en son absence.

Les membres du bureau (Bénédicte Taillebois, Christophe Robillard, Julie Quillé, Julien Porot, Matti Schneider) sont habilités à engager financièrement l’association.

Changements des statuts

Élection des listes de membres des bureaux au jugement majoritaire

On précise qu’il faudra ajouter dans les statuts une définition du jugement majoritaire.

Modalité de remplacement des membres sortants (article 9)

« Si ce membre n’est pas ratifié au scrutin majoritaire simple, des candidatures individuelles peuvent être également présentées par d’autres membres. »

Neutralité de genre

https://framavox.org/p/hLgMXS64/appliquer-la-neutralit-de-genre-dans-les-statuts

Ce qui est soumis à la proposition, c’est appliquer la neutralité de genre et le respect de la grammaire.

On précise que les accords seront corrigés.

Fixer comme mission le soutien au « numérique » plutôt qu’au « logiciel »

https://framavox.org/p/ZEYCSkNx/se-fixer-comme-but-le-soutien-l-industrie-du-num-rique-plut-t-que-du-logiciel-

Matti suggère que « le numérique » est plus large que « le logiciel » et pourrait correspondre à la volonté d’ouverture. Christophe propose d’élargir plus encore en visant « la société ». Est proposé l’objet suivant pour l’association :

Cette association soutient la communauté agile francophone dans ses efforts pour faire évoluer la société vers plus d’efficacité, d’excellence, et de respect de tous les individus.

Présentation de l’initiative de conf Agile Testing Paris

Lucie Duchemin présente l’initiative d’une conférence dédiée au test et à l’agilité visant 150 participant·e·s en novembre à Paris, qui pourrait être soutenue par l’association.

Les appréciations sont positives. Matti explique avoir déjà échangé plus longuement avec l’équipe qui porte l’initiative et avoir trouvé un fort alignement de valeur et apprécié la parité de l’équipe d’organisation.

Retour au vote sur les changements de statut

Écrire agile avec une minuscule lorsqu’il est utilisé comme adjectif

https://framavox.org/p/RfwJZUEd/-crire-agile-avec-une-minuscule-lorsqu-il-est-utilis-comme-adjectif

On précise qu’une référence sera ajoutée au Manifeste agile, afin de lever toute ambiguïté quant à ce qui est référencé.

Supprimer les types membre honoraire et bienfaiteur

https://framavox.org/p/UEa7qlie/supprimer-les-types-membre-honoraire-et-membre-bienfaiteur-

Après discussion, reformulation en : suppression de l’art 5 et réécriture de l’art 6 en : « Est considérée comme membre toute personne physique s’étant acquitté de sa cotisation selon la procédure définie dans le règlement intérieur. »

Faire ratifier la radiation

https://framavox.org/p/LcBZeljQ/faire-ratifier-la-radiation

Cette partie mène à de longues discussions, dont une grande partie remettant en question des éléments déjà présents dans les statuts actuel. Le bureau rappelle que ne pas les modifier revient à faire le choix d’entériner la version actuelle. Pour débloquer la situation, plusieurs options sont soumises au vote.

Proposition initiale :

a) la démission ; b) le décès ; c) le non-paiement de la cotisation ; d) la radiation prononcée par le Bureau pour motif grave. Cette radiation est assortie d’une durée d’exclusion d’un minimum d’un mois pendant laquelle la réinscription est impossible. L’intéressé·e sera alors invité par voie électronique ou par courrier à fournir des explications devant le Bureau sous deux semaines. La radiation et la période d’exclusion seront ratifiées par l’Assemblée générale à majorité des deux tiers.

Formulation indépendamment de la durée

Pour 12 mois fixe

Pour toute la vie

Pour minimum 1 mois

Version adoptée

a) la démission ; b) le décès ; c) le non-paiement de la cotisation ; d) la radiation prononcée par le Bureau pour motif grave. Cette radiation est assortie d’une durée d’exclusion d’un minimum d’un mois pendant laquelle la réinscription est impossible. L’intéressé·e sera alors invité par voie électronique ou par courrier à fournir des explications devant le Bureau sous deux semaines. La radiation et la période d’exclusion seront ratifiées par l’Assemblée générale à majorité des deux tiers.

Présentation de l’édition 2019 de la Conférence Agile France

Tout va bien.

Slack du podcast Agilistes

Frédéric André explique que le Slack du podcast Agilistes réunit beaucoup de praticien·ne·s, au point que la slackmnésie frappe. Il hésite à monter une association. Comment pourrait-on les aider ?

Le bureau rappelle que toute demande de soutien est examinée : considérer ce Slack comme une initiative semble approprié.

Bénédicte Taillebois rejoint. Nombre de personnes présentes et représentées : 15

Retour au vote sur les changements de statut

Préciser et rigidifier les modalités de dissolution de l’association

https://framavox.org/p/JutcpgWf/pr-ciser-et-rigidifier-les-modalit-s-de-dissolution-de-l-association

Cette partie mène à de longues discussions, dont une grande partie remettant en question des éléments déjà présents dans les statuts actuel.

Proposition mise au vote :

La dissolution de l’association peut être mise à l’ordre du jour d’une Assemblée générale. Si la dissolution est votée à la majorité des trois quarts des membres présents, une Assemblée Générale Extraordinaire devra être fixée par le Bureau dans les 3 à 6 mois. Lors de cette AGX, la dissolution sera traitée comme premier point de l’ordre du jour. Si la dissolution est votée à la majorité des trois quarts des membres adhérents depuis plus de six mois, un ou plusieurs liquidateurs sont nommés par celle-ci et l’actif, s’il y a lieu, est dévolu conformément à l’article 9 de la loi du 1ᵉ juillet 1901 et du décret du 16 août 1901. Si la dissolution est rejetée, aucune autre proposition de dissolution ne pourra être proposée avant la date anniversaire de la proposition de dissolution initialement validée.

Il est convenu que la légalité d’indiquer un quorum autre que ⅔ sera validée.

Modalités de modification du Règlement intérieur

Article 12, actuellement rédigé :

Un Règlement Intérieur peut être établi par le Bureau et modifié par vote majoritaire simple du bureau. Ce Règlement Intérieur est destiné à fixer les divers points non prévus par les statuts, notamment ceux qui ont trait à l’administration interne de l’association.

Julie précise qu’en l’absence de mention spécifique dans les statuts, la loi indique que le règlement intérieur doit être validé en AG. Cette option est soutenue par le bureau. Matti s’inquiète néanmoins que le règlement intérieur n’ayant pas été relu et remis en forme, il faille ensuite attendre un an avant de pouvoir le corriger.

La proposition est de conditionner le retrait de l’article 12 à la remise en forme du règlement intérieur actuel par le bureau sous les statuts actuels, puis d’entériner le retrait de l’article 12, de soumettre les modifications ultérieures à validation de l’AG, et de faire ratifier les modifications effectuées par le Bureau lors de la prochaine AG.

Subvention à Mobilizon

Mobilizon est un projet de logiciel libre de gestion d’événement porté par l’association Framasoft. Matti propose de subventionner Mobilizon, et précise qu’à partir du seuil de 1000 €, le logo de l’association sera mis en avant. Un premier vote sur Loomio a montré que les membres d’Agile France sont favorables à subventionner à hauteur de 1000 €, ou à ne pas subventionner du tout, mais peu favorables à une subvention intermédiaire.

Philippe exprime son inquiétude : les projets portés par des libristes sont trop souvent focalisés sur les aspects techniques et non sur les utilisateurs finaux. Il précise ne pas avoir eu le temps de regarder la présentation du projet en ligne. Matti explique qu’il partage cette inquiétude, et que c’est précisément la démarche spécifique de ce projet qui lui fait proposer de le subventionner, dans la mesure où le financement est demandé pour pouvoir faire travailler des UX designers et effectuer des entretiens utilisateurs en amont du développement du logiciel.

L’assemblée générale est close à 23h24.